Bogota

 Une ville incroyable…a 2600metres d’altitude

Bogota est entouree de montagnes, il n’y a pas de saison du tout, ou plutot, il y a 4 saisons en une journee. Nous on aura surtout eu de la pluie…

DSC_7970 DSC_7971

Des notre arrivee dimanche 9 aout, aux aurores, on a eu un coup de coeur qui ne s’est pas dementi. Alors, entendons nous bien, de Bogota, on aura quasiment connu que deux quartiers, le centre et la Candelaria. S’aventurer plus loin n’est pas recommande, et meme si dans tout le pays les colombiens sont tres alarmistes et nous deconseilleraient parfois presque de sortir de notre hotel, Bogota reste Bogota. Dans ces deux quartiers par contre, aucun risque, a moins bien sur de « dar papaya », c’est a dire de « tenter le diable ».

Le quartier de la Candelaria ressemble a un petit village colonial (meme si en semaine la circulation nous rappelle que c’est une capitale), habite surtout par des personnes agees, proprietaries des charmantes petites maisons.

DSC_7935   DSC_7939   DSC_7933

DSC_7934 DSC_7916

DSC_7986  DSC_7983

C’est devenu le quartier etudiant de la ville, c’est la qu’on trouve les principaux musees, les lieux culturels, des bars, des restos et les quelques hostales. Donc un quartier tres vivant, et un vrai quartier. On a pu voir a la Cinematica, deux superbes films colombiens, don’t l’un a gagne la camera d’or au Festival de Cannes cette annee, on comprend pourquoi. On a assiste a un petit concert de rock ska dans un centre culturel, et on a vu pleins d’expos sympas (de Miro, d’ artistes europeens, de photos d’Hernan Diaz, d’art contemporain…) et bien sur le beau Musee de l’or et le musee Botero.

DSC_7958DSC_7966DSC_7955

DSC_7924

DSC_7930   DSC_7921   DSC_7950

DSC_7945  DSC_7940

DSC_7993  DSC_7991

DSC_7994

La Septima est une grande avenue pietonne ou se passent beaucoup de choses.

DSC_7891  DSC_7892

DSC_7896  DSC_7907

DSC_7906   DSC_7911   DSC_7912

DSC_7973   DSC_7979

Pour l’anniversaire de Yacine, on est alle dans un authentique restaurant toulousain.  Pascal, le chef cultive ses propres legumes, fabrique sa charcuterie et quand, de son accent chantant, il est venu nous parler avec passion de ses plats et de ses vins, nous, les papilles surexcitess, on a su qu’on allait vraiment se regaler. Sabiamos que ya se trata de GASTRONOMIA!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s