Sierra du nord

Sur la route de Mindo

Nous partons de Quito mardi 5 mai,en direction de Mindo. Sur la route, nous passons par la Mitad del Mundo, complexe touristique en théorie situé sur la ligne de l´Equateur , d´ou son nom. Sauf que le scientifique francais La Condamine qui en 1736 effectua les relevés permettant de situer l´Equateur s´est en fait trompé de 240 metres. Cette attraction touristique, en plus      d´etre laide, n´avait donc pas d´interet pour nous et on ne s´y est pas arreté. Par contre, a quelques kilometres, une petite marche nous amene a Pululalhua,un volcan dont                             l´effondrement du cone a provoqué la formation d´un immense cratere aujourd´hui habité et cultivé. Malheureusement, a notre arrivée, des nuages envahissent le lieu etnous abandonnons  l´idée d´y passer la nuit. On reprend donc un bus pour Mindo.

DSC_5917[1]

Mindo

Ce petit village a 1250 metres d´altitude, certes touristique, est situé dans un cadre exceptionnel de biodiversité. La végetation luxuriante nous rappelle la jungle péruvienne. C´est le paradis des papillons, des oiseaux et des fleurs. On y fera 2 jolies randos. L´une nous menera a une succession de cascades, la seconde nous enchantera par les oiseaux et les chants qui nous accompagneront.

DSC_5934 - copia

DSC_5927   DSC_5936 - copia   DSC_5943 - copia

DSC_5947   DSC_5945 - copia   DSC_5951

DSC_5962

Otovalo

Vendredi, nous remontons a des altitudes plus communes pour notre sejour en Equateur, 2550 metres. Otovalo, célebre pour son marché du samedi est dominé par les volcans Cotocachi et Imbabura. C est donc aux aurores que l on se leve samedi matin, direction le marche des animaux. L ambiance y est extraordinaire. Les indiens otavalos, en tenus traditionnelle,parfois superbe, viennent y vendre ou acheter poulets, cochons,moutons et autre betail tenu en laisse.

DSC_5999 DSC_6012

DSC_6005    DSC_6037   DSC_6043

DSC_6041   DSC_6036

DSC_6024    DSC_6013

Un peu plus loin se tient le marche des artisans. On y vend de jolis bijoux, habits et tissus. (On se demande quand meme si cet artisanat n est pas industriel…)

DSC_6066   DSC_6046

Encore un peu plus loin, le traditionnel marche de nourriture.

DSC_6049   DSC_6074

DSC_6075    DSC_6067

Les environs d Otavalo sont superbes. Nous profitons de l aprés-midi pour faire une courte ballade sur les hauteurs de la ville accompagnes de deux paysannes, leurs moutons et un agneau tout juste venu au monde. On arrive au Lechero, un arbre magique auquel on attribue des pouvoirs curatifs. La legende veut qu on y enterre les enfants morts trop tot afin qu ils puissent etre nourris pas l arbre dans l au-dela.

DSC_6050   DSC_6057

DSC_6061   DSC_6063

Dimanche nous monterons a 3700m a las Lagunas de Mojanda. Malheureusement, les nuages seront de la partie…

DSC_6080

DSC_6085

 

 

Lundi, direction la Laguna de Cuicocha, un cratere volacnique ou deux ilots ont surgi lors d une eruption posterieure a l effondrement du cratere.

DSC_6090  DSC_6097

DSC_6100   DSC_6108

Publicités

Une réflexion sur “Sierra du nord

  1. Ludo dit :

    Eh bin j’m’en lasse pas de vos photos, de vos récits… de bon matin en amiénois j’ai les yeux qui se plissent devant vos aventures et j’ai la douce sensation d’être un petit peu avec vous…. Merci !!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s